Tourisme, Hôtellerie et Loisirs

Dynamique du secteur du tourisme de l’hôtellerie et des loisirs

Vecteur décisif d’influence et de rayonnement pour la France dans le monde, le tourisme, de loisirs ou d’affaires, constitue un trésor national : fin 2015, il représentait environ 7 % du PIB de la France, soit deux millions d’emplois non délocalisables, rapportant chaque année au solde commercial des dizaines de milliards d’euros. D’où le lancement par le Gouvernement  d’une plate-forme d’investissements, France Développement Tourisme, devant réunir un milliard d’euros sur cinq ans pour développer en priorité hébergement, équipements, infrastructures, et entreprises. Moyen de garantir pour les vingt prochaines années le prestige de la France et sa place de première destination touristique au monde.

Premier point d’entrée du tourisme, au-delà des gîtes, villages de vacances, résidences de tourisme et campings : l’hôtellerie. Dynamisée par les sites marchands, elle compte près de 17.000 hôtels forts d’un chiffre d’affaires d’environ 16 milliards d’euros, dont 12 se rapportant aux voyages de loisirs et d’affaires indépendants. Sa typologie ? 50% d’hôtels indépendants couvrant 35% des lits 30% d’hôtels liés à des chaînes volontaires, soit 25% des lits, et 20% d’hôtels relevant de chaînes hôtelières intégrées assurant 40 % des lits.

A l’hôtellerie, peut ou non être associée la restauration dont la prospérité dépend aussi pour beaucoup du savoir-faire du Chef, de la qualité de son équipe, et de la stratégie financière qui ne saurait s’improviser. Sans oublier – revers de la digitalisation – les aléas de l’évaluation/notation et des centrales de réservation. Mais le business dans l’assiette préparée par certains attire aussi de plus en plus de fonds d’investissements, d’autant que l’heure est à la duplication d’un savoir-faire reconnu à l’international.

Comme la restauration, la dynamique du secteur des loisirs participe aussi à l’attractivité des territoires, en particulier s’il est porté par des équipements ludiques, sportifs et de détente.

Les enjeux actuels du secteur du Tourisme, Hôtellerie et Loisirs obligent ses acteurs, quel que soit leur taille, à se mobiliser tous azimuts pour développer leur affaire et soutenir la concurrence. Vigilance et anticipation restant de mise, jusqu’à céder ou transmettre l’affaire, un accompagnement juridique adapté, complet et nécessairement transversal s’impose.

Approche juridique transversale des dossiers en réseau

Le réseau Simon Avocats est animé par des cabinets indépendants en régions, en prise directe avec l’activité touristique, de loisirs ou d’affaires. Tous ont été dûment sélectionnés pour leur notoriété, leurs relations commerciales locales confirmées et leur connaissance intime du monde de l’entreprise, comme du tissu social, industriel et politique.

Ces cabinets mutualisent savoir-faire, compétences et moyens avec la cinquantaine d’avocats intégrés au Cabinet Simon Associés, répartis entre les bureaux de Paris, Nantes, Montpellier, Grenoble, Fort de France et Pointe à Pitre… également au fait des intérêts et problématiques juridiques des acteurs du secteur tourisme, hôtellerie et loisirs.

Tous les avocats ayant la même culture entrepreneuriale, partageant solidairement et dans une confiance mutuelle, la même vision du sens du service à rendre. Faisant jouer les synergies entre eux, ils collaborent ensemble pour disposer d’une fine compréhension de l’ensemble des enjeux ressortant de chaque dossier.

C’est autour de ces valeurs que Simon Associés a forgé depuis 1992 sa notoriété en droit des affaires, à partir de pôles d’expertise délivrant un savoir-faire animé par des équipes à compétences dédiées. Le cabinet offre de la sorte l’opportunité de consolider au cas par cas l’expertise requise sur chaque dossier de tourisme, d’hôtellerie et de loisirs, selon une approche systémique.

Cette offre de qualité globale de services, complémentaires et de qualité pérenne à un juste prix, est enrichie, pour les acteurs souhaitant trouver des relais de croissance à l’international, par l’expertise de l’équipe Affaires internationales de de Simon Associés et ses alliances transnationales privilégiées et stratégiques nouées avec des cabinets en Chine, aux Etats-Unis, au Brésil, au Luxembourg, en Belgique, au Maroc, en Tunisie, en Algérie, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en RD Congo, au Cameroun, à Chypre, en Corée du Sud et en Indonésie.

Fort de plus d’une centaine de professionnels du droit, Simon Avocats dynamise ainsi les flux d’affaires, pérennise activités de distribution et d’export, comme les implantations. Cela en conseil comme en contentieux, accompagnant aussi, si besoin, les investisseurs français et étrangers en France, en Europe, et dans les pays francophones.

La croissance sera ainsi au rendez-vous et juridiquement sécurisée pour les entreprises portant haut le tourisme, l’hôtellerie et les loisirs.