Dynamique du secteur du textile et luxe

L’industrie textile, en France, représentait en 2014 environ 2.400 entreprises fabriquant fils, tissus et textiles destinés à l’habillement, l’ameublement ou un usage technique. Avec, à la clé, 130.000 emplois un chiffre d’affaires d’environ 34 milliards d’euros, soit près de 5 % de celui de l’industrie manufacturière. Principal fournisseur de la mode haut de gamme et du luxe, le secteur textile doit investir en permanence dans la création de nouvelles matières pour satisfaire des commandes toujours plus importantes, avec des collections se renouvelant de saisons en saisons.

La mode et le luxe constituent un secteur économique majeur pour l’économie française. En alliant savoir-faire, qualité et créativité, ils contribuent au rayonnement de l’image de la France, ainsi qu’à la dynamique du tourisme et du commerce de détail.

L’industrie du luxe reste une industrie stratégique pour la France, n°1 mondial : en 2014, sur 270 marques de prestige dans le monde, 130 étaient françaises. De quoi afficher un taux de croissance élevé, une balance commerciale fortement excédentaire, le tout conforté par des perspectives de développement importantes, en France comme à l’étranger.

Mais pour garder son leadership, l’industrie du fil doit veiller à la fragilité de certains maillons de la chaîne de production pour ne pas les voir disparaître avec leurs savoir-faire, au risque de dépendance économique vis-à-vis d’un nombre limité de donneurs d’ordres et à la fragilité financière des jeunes créateurs.

Les défis pour le secteur du textile et du luxe restent donc importants pour conforter notoriété et parts de marchés, et en conquérir de nouvelles. Les clauses des contrats de fournitures doivent être étudiées à la loupe, le choix des réseaux de distribution doit se faire minutieux, sans oublier la protection des portefeuilles de droits de propriété intellectuelle – marques, dessins et modèles – et la lutte contre la contrefaçon dans le monde. Trésorerie et financements reste dans tous les cas le nerf de la guerre.

A cet effet, le droit nécessairement conçu selon une approche transversale, contribue de manière déterminante à porter la stratégie gagnante des industriels du fil, en France et à l’international.


Approche juridique transversale des dossiers en réseau

Le réseau Simon Avocats est composé de cabinets indépendants en régions, dûment sélectionnés pour leur notoriété, relations commerciales locales confirmées et connaissance intime du monde de l’entreprise, comme du tissu social, industriel et politique.

Les équipes présentes dans les régions où l’industrie du fil est implantée ont une connaissance aigue des problématiques du secteur textile et luxe, comme des stratégies juridiques à mettre en œuvre.

Elles mutualisent savoir-faire, compétences et moyens avec les autres équipes et la cinquantaine d’avocats intégrés au Cabinet Simon Associés, répartis entre les bureaux de Paris, Capitale de la mode et du luxe, Nantes, Montpellier, Grenoble, Fort de France et Pointe à Pitre.

Tous les avocats sont aguerris à la culture entrepreneuriale, partageant solidairement et dans une confiance mutuelle, la même vision du sens du service à rendre. Cela, avec une fine compréhension des enjeux de chaque dossier, empreinte d’écoute et d’échanges.

C’est autour de ces valeurs que Simon Associés a forgé depuis 1992 sa notoriété en droit des affaires, à partir de pôles d’expertise délivrant un savoir-faire animé par des équipes à compétences dédiées. Le cabinet offre ainsi l’opportunité de consolider au cas par cas l’expertise requise sur chaque dossier du textile comme du luxe, selon une approche systémique.

De là, une offre globale de services, complémentaires et de qualité pérenne à un juste prix, consolidée par l’expertise de l’équipe Affaires internationales de Simon Associés et ses alliances transnationales privilégiées et stratégiques nouées avec des cabinets en Chine, aux Etats-Unis, au Brésil, au Luxembourg, en Belgique, au Maroc, en Tunisie, en Algérie, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en RD Congo, au Cameroun, à Chypre, en Corée du Sud et en Indonésie.

Fort de plus d’une centaine de professionnels du droit, Simon Avocats dynamise ainsi les flux d’affaires, pérennise activités de distribution et d’export, comme les implantations. Cela, en conseil comme en contentieux, et en accompagnant aussi si besoin les investisseurs français et étrangers en France, en Europe, et dans les pays francophones.

Les entreprises du textile et du luxe peuvent, quel que soit leur taille, créer et poursuivre leur développement avec la sécurité juridique nécessaire, en France et à l’international.