Banque, Finance et Assurances

La dynamique du secteur Banque, Finance et Assurances

Le financement d’une activité, quelque qu’elle soit, constitue le nerf de la guerre pour toute structure privée, peu importe sa taille et sa forme. Cela, de sa création, et tout au cours de sa vie, au gré de son évolution, de ses transformations, des opportunités à saisir et des risques à gérer et assurer. Parfois, jusqu’aux situations de sous-performances, de difficultés et de retournement.

Dans l’industrie comme dans les services, qu’il s’agisse de groupes cotes ou non cotes, de PME, d’ETI ou des Start-up innovantes, accélérer le développement des technologies, engager une nouvelle phase de croissance, poursuivre son déploiement en France et à l’international en diversifiant ses sources de financement ne s’improvise pas. Institutionnels de l’investissement alternatif ou non et de la banque, comme fonds d’investissements et family offices constituent d’indispensables partenaires lors de restructuration, fusions-acquisition et levées de fonds. Aucun secteur n’est épargné, des NTIC aux services à la personne, en passant notamment par la santé, les transports, l’immobilier et les réseaux de franchise.

La gestion des risques de toute nature est devenue dans le même temps le corollaire indispensable à la pérennité d’une activité, à telle enseigne que les entreprises, même de taille moyenne, se sont dotées de risk managers pilotant aussi les dossiers assurantiels sur un large spectre. Au-delà de la responsabilité civile et des risques spéciaux, nombre d’activités supposent des transports de marchandises, parfois maritimes et aériens, en particulier lorsqu’elles sont transnationales, et qu’il convient de couvrir par des garanties adaptées. Il reste de manière générale essentiel d’assurer les actifs d’une société, matériels et immatériels, à commencer par son capital immobilier.

La question assurantielle en matière de construction et d’urbanisme est d’ailleurs devenue une question prégnante, même pour les collectivités locales. D’autres acteurs, de la Santé notamment, doivent rester très vigilants sur leur couverture.

La dimension éminemment transversale des dossiers bancaires, de financement et d’assurance suppose nécessairement une approche systémique par le droit pour les porter et les sécuriser.

Approche juridique transversale des dossiers en réseau

Le réseau Simon Avocats est animé par des cabinets indépendants en régions, en prise quotidienne avec les problématiques bancaires, financières et assurantielles d’acteurs privés et publics. Tous ont été dûment sélectionnés pour leur notoriété, relations commerciales locales confirmées et connaissance intime du monde de l’entreprise, comme du tissu social, industriel et politique.

Ces cabinets mutualisent savoir-faire, compétences et moyens avec la cinquantaine d’avocats intégrés au Cabinet Simon Associés, répartis entre les bureaux de Paris, Nantes, Montpellier, Grenoble, Fort de France et Pointe à Pitre. Des bureaux très au fait de l’ingénierie juridique requise et collaborant avec diverses institutions françaises ou étrangères, des banques et réseaux d’affaires.

Tous les avocats sont aguerris à la culture entrepreneuriale, partageant solidairement et dans une confiance mutuelle, la même vision du sens du service à rendre, empreinte d’écoute et d’échanges. Avec une fine compréhension des enjeux de chaque dossier.

C’est autour de ces valeurs que Simon Associés a forgé depuis 1992 sa notoriété en droit des affaires, à partir de pôles d’expertise délivrant un savoir-faire animé par des équipes à compétences dédiées. Le cabinet offre de la sorte l’opportunité de consolider au cas par cas l’expertise requise sur chaque dossier bancaire, de financement et assurantiel, selon une approche systémique.

Cette offre globale de services, complémentaires et de qualité pérenne à juste prix, est enrichie par l’expertise de l’équipe Affaires internationales de Simon Associés et ses alliances transnationales privilégiées et stratégiques nouées avec des cabinets en Chine, aux Etats-Unis, au Brésil, au Luxembourg, en Belgique, au Maroc, en Tunisie, en Algérie, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en RD Congo, au Cameroun, à Chypre, en Corée du Sud et en Indonésie.

La France dispose d’un des réseaux bancaires des mieux déployés à l’international, en particulier sur le continent africain. Aussi, nombre d’opérateurs étrangers, d’Europe du Nord notamment, souhaitant s’y implanter ou y investir, utilisent la France comme portail vers ces pays.

Simon Avocats, fort de plus d’une centaine de professionnels du droit, accélère et sécurise ainsi les nouvelles phases de croissance et le déploiement en France et à l’international de ses clients, accompagnant aussi les investisseurs étrangers en France, en Europe, et dans les pays francophones.