Dynamique du secteur automobile

Le secteur automobile englobe l’activité de construction automobile regroupant conception, fabrication et commercialisation de véhicules, mais aussi l’activité de services, de la vente au recyclage, en passant par la location et la réparation.

La filière industrielle de l’automobile représentait 16 % du chiffre d’affaires de l’industrie manufacturière en 2012. Elle regroupait près de 4.400 sites de production appartenant à plus de 3.500 entreprises, 440.000 emplois à la clé sur une large étendue du territoire. Moins du tiers de ces établissements appartient au noyau de la filière animée par les constructeurs et équipementiers, principalement implantés le long de la Manche et dans l’est de la France. Leurs activités supposent produits et services industriels variés et spécifiques fournis à la périphérie par près de 3.000 établissements occupant 230.000 emplois sur une zone géographique plus large. Principalement des fabricants de produits métalliques, en caoutchouc, en plastique, en verre et en textile.

Forte de son savoir-faire, la filière industrielle automobile, fortement impactée par la crise de 2008, reprend des couleurs. Conservant un fort ancrage en France, elle se développe à l’international, dans les pays matures et émergents ; des zones à forte croissance où elle investit. C’est le cas des pays très stratégiques et concurrentiels comme la Chine, la Russie, l’Inde, le Brésil et l’Argentine, mais aussi d’autres pays d’importance en Afrique du nord, en Amérique du sud et en Europe de l’Est. La Slovaquie, devenue en 2015 premier producteur mondial d’automobiles par habitant est une terre d’élection. La filière automobile industrielle augmente ainsi la couverture de ses marchés et développe son statut d’acteur local à travers des sites propres, des sites conjoints avec des marques internationales et locales, et des points de vente.

Le droit, abordé dans sa dimension transversale, constitue pour la filière industrielle et l’ensemble des acteurs de l’automobile, un instrument primordial pour conquérir l’avenir.


Approche juridique transversale des dossiers en réseau

Le réseau Simon Avocats est composé de cabinets indépendants en régions, dûment sélectionnés pour leur notoriété, relations commerciales locales confirmées et connaissance intime du monde de l’entreprise, comme du tissu social, industriel et politique.

Les cabinets implantés dans les zones où l’automobile, comme l’aéronautique, constituent des dominante de l’économie territoriale, sont aguerris aux problématiques du secteur automobile et rompus à la mise en œuvre de stratégies juridiques idoines pour prendre de nouvelles parts de marché.

Pour ce faire, ils mutualisent savoir-faire, compétences et moyens avec les autres cabinets et la cinquantaine d’avocats intégrés au Cabinet Simon Associés, répartis entre les bureaux de Paris, Nantes, Montpellier, Grenoble, Fort de France et Pointe à Pitre.

Tous les avocats ont une culture entrepreneuriale commune, partageant solidairement et dans une confiance mutuelle, la même vision du sens du service à rendre. Toujours avec une fine compréhension des enjeux sur chaque dossier, empreinte d’écoute et d’échanges.

C’est autour de ces valeurs que Simon Associés a forgé depuis 1992 sa notoriété en droit des affaires, à partir de pôles d’expertise délivrant un savoir-faire animé par des équipes à compétences dédiées. Le cabinet offre ainsi l’opportunité de consolider au cas par cas l’expertise requise sur chaque dossier du secteur automobile, selon une approche systémique.

Le gage d’une offre globale de services, complémentaires et de qualité pérenne à un juste prix, consolidée par l’expertise de l’équipe Affaires internationales de Simon Associés et les alliances transnationales privilégiées et stratégiques nouées avec des cabinets en Chine, aux Etats-Unis, au Brésil, au Luxembourg, en Belgique, au Maroc, en Tunisie, en Algérie, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en RD Congo, au Cameroun, à Chypre, en Corée du Sud et en Indonésie.

Fort de plus d’une centaine de professionnels du droit, Simon Avocats dynamise ainsi les flux d’affaires, pérennise activités de distribution et d’export, comme les implantations. Cela en, en conseil comme en contentieux, accompagnant aussi si besoin les investisseurs français et étrangers en France, en Europe, et dans les pays francophones.

Entreprises de la filière industrielle et des services automobiles trouvent dans ces conditions, avec la sécurité juridique nécessaire, leurs relais de croissance, en France et à l’international.