Dynamique du secteur agroalimentaire

Secteur en expansion et de haute technologie, l’agroalimentaire regroupe l’industrie agroalimentaire (IAA), l’agriculture intrants compris et les cultures d’agro-ressources liées à des filières agro-industrielles spécifiques (pharmacie, chimie, textile, énergie…)

L’Industrie agroalimentaire, animée en 2014 par 15.000 entreprises et 500.000 emplois, compte parmi les principaux moteurs de l’économie nationale. Elle constitue une source majeure des flux commerciaux et d’investissements entre la France et l’international où elle bénéficie d’une excellente image. Son potentiel pourrait cependant y être davantage exploité.

Au-delà de groupes leaders éponymes et de quelques belles ETI ayant séduit notamment chinois et russes, cette industrie est composée très majoritairement de PME considérées comme moins compétitives que d’autres en Europe avec une moindre culture de l’exportation. En 2014, seules deux entreprises françaises sur dix l’avaient acquise contre un ratio de huit pour dix en Allemagne.

Les contraintes réglementaires, structurelles et conjoncturelles en France ont certes entraîné une érosion de la rentabilité et une incapacité à investir pour innover et exporter mais l’industrie est appelée à connaître un nouvel élan.

Le droit, abordé dans sa dimension transversale, constitue un instrument indispensable à l’ensemble des acteurs de l’agroalimentaire pour aborder l’avenir.


Approche juridique transversale des dossiers en réseau

Le réseau Simon Avocats est animé par des cabinets indépendants en régions, dûment sélectionnés pour leur notoriété, relations commerciales locales confirmées et connaissance intime du monde de l’entreprise, comme du tissu social, industriel et politique.

Les équipes implantées dans les régions où l’agroalimentaire constitue un secteur phare de l’économie territoriale ont une connaissance pointue des problématiques liées au secteur et des solutions juridiques à même de les résoudre.

Ces équipes mutualisent entre elles savoir-faire, compétences et moyens et avec la cinquantaine d’avocats intégrés au Cabinet Simon Associés, répartis entre les bureaux de Paris, Nantes, Montpellier, Grenoble, Fort de France et Pointe à Pitre, également en prise avec des sujets agroalimentaires.

Tous sont aguerris au projet entrepreneurial, partageant solidairement, et dans une confiance mutuelle, la même vision du sens du service à rendre. Toujours avec une fine compréhension des enjeux de chaque dossier, partant d’écoute et d’échanges.

C’est dans cet esprit que Simon Associés a forgé depuis 1992 sa notoriété en droit des affaires, à partir de pôles d’expertise délivrant un savoir-faire animé par des équipes à compétences dédiées. Le cabinet offre ainsi l’opportunité de consolider au cas par cas l’expertise requise sur chaque dossier agroalimentaire, selon une approche systémique.

Le gage d’une offre globale de services, complémentaires et de qualité pérenne à un juste prix, consolidée par l’expertise de l’équipe Affaires internationales de Simon Associés et ses alliances transnationales privilégiées et stratégiques nouées avec des cabinets en Chine, aux Etats-Unis, au Brésil, au Luxembourg, en Belgique, au Maroc, en Tunisie, en Algérie, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en RD Congo, au Cameroun, à Chypre, en Corée du Sud et en Indonésie.

Fort de plus d’une centaine de professionnels du droit, Simon Avocats dynamise ainsi les flux d’affaires, pérennise activités de distribution et d’export, comme les implantations. Cela, en conseil comme en contentieux, et en accompagnant si besoin les investisseurs français et étrangers en France, en Europe, et dans les pays francophones.

Entreprises et acteurs de l’agroalimentaires trouvent dès lors, avec la sécurité juridique requise, leurs relais de croissance, en France et à l’international.