Les relations franco-arméniennes sont renforcées par une diaspora d'environ 500 000 ressortissants français d'origine arménienne en France. La reconnaissance du génocide de 1915 par la loi du 29 janvier 2001 a été saluée en tant que marque de la solidarité de la France avec le peuple arménien, ainsi que l'adoption d'une loi en décembre 2011 / janvier 2012 sur la pénalisation du déni de ce génocide (rejeté par Le Conseil constitutionnel en mars 2012). Un traité d'amitié et de coopération a été signé le 12 mars 1993. Enfin, notre visibilité politique en Arménie découle de notre rôle de médiateur sur le conflit du Haut-Karabakh au sein du Groupe de Minsk de l'OSCE.

En termes de relations économiques, la France est le deuxième investisseur étranger, loin derrière la Russie. Certaines entreprises françaises ont des succursales en Arménie, en particulier dans l'industrie agroalimentaire (Pernot Ricard, Carrefour) et le secteur de l'eau (SAUR, Veolia). Le commerce est relativement faible, totalisant 45 millions d'euros pour les onze premiers mois de 2015, loin derrière les autres pays du Caucase.

C'est dans ce contexte que l'alliance sous la forme d'un accord transnational est conclue avec AM Law Firm.

AM est l'un des plus grands cabinets d'avocats en Arménie. L'entreprise a été fondée en 2012 à la suite de la fusion de deux cabinets d'avocats de premier plan qui opèrent sur le marché depuis environ 10 ans. 

Le cabinet d'avocats AM offre une gamme complète de services par des professionnels à haut débit, un soutien et une assistance dans les litiges de tout niveau.

  • Questions fiscales et douanières
  • Problèmes de marques de commerce
  • Problèmes liés à la collecte de dettes
  • Différends pécuniaires
  • Problèmes d'assurance
  • Problèmes de divorce
  • Problème de copyright
  • Litiges du travail
  • Questions juridiques à l'étranger
  • Problèmes de protection de l'honneur et de la dignité
  • Problèmes d'approvisionnement et de transport